A propos d'assurance

Astuces, guide, conseils

Accident de la route avec un piéton, que faire ?

Rédigé par Rédacteur en chef - 11 octobre 2013 -

Dans le cas d'un accident avec un piéton, vous devez garder votre calme et suivre les quelques recommandations que nous vous présentons dans cet article.

Si par malheur vous avez un accrochage avec un piéton, en conduisant un véhicule, la première chose que vous devez faire est bien entendu de lui porter secours, c’est une question de bon sens pour certains, mais face à la panique certains ne savent plus quoi faire.

Donc prévenez immédiatement les secours.

Informer les forces de l’ordre

La seconde étape est de vous adresser à la police ou à la gendarmerie afin que l’on vienne dresser un procès-verbal.

Ce dernier va signifier l’ensemble des éléments majeurs, personnes impliquées, établir la responsabilité de chacun et reprendre l’ensemble des dégâts matériels.

En ce qui concerne les dommages infligés aux personnes, ce sont les secours qui vont dresser le constat.

Faire un constat pour votre assurance

Dans la mesure du possible et selon la gravité des blessures du piéton, il est judicieux de procéder à un constat à l’amiable. Il vous suffit de remplir le volet gauche de votre constat et le piéton, doit pour sa part indiquer ses informations personnelles, identités, adresses, téléphone, ainsi que mentionner son assurance responsabilité civile, souvent comprise avec l’assurance habitation.

Il est utile de faire ce constat, principalement dans le cas de la responsabilité du piéton, si vous êtes 100% responsable, ne vous donnez pas la peine de déranger encore plus le piéton sauf si c’est son désir de le faire.

Attention aux fausses déclarations

Faire une fausse déclaration peut vous conduire à avoir une annulation pure et simple de votre contrat d’assurance, rendant caduc la protection.

Il est utile de vous rappeler, que si la personne que vous avez renversé se retrouver handicapé à vie vous serez dans l’obligation légale de la dédommager, si vous n’avez pas d’assurance pour prendre en charge votre protection, votre situation financière va changer drastiquement.

Notez au passage, que cette annulation de l’assurance est aussi valable pour la conduite en état d’ivresse ou sous l’emprise de stupéfiants.

Le tribunal

Dernière étape, si vous êtes responsable d’une infraction, vous passerez devant le tribunal correctionnel.

Pensez à souscrire à une protection pénale, cela peut vous être particulièrement utile dans ce cas.