A propos d'assurance

Astuces, guide, conseils

Souscrivez une complémentaire santé adapté en tant qu'auto-entrepreneur

Rédigé par Rédacteur en chef - 07 mai 2014 -

Est-il important de se soucier des produits de prévoyance, en particulier la santé, lorsqu'on est gérant d'une auto-entreprise ? La réponse est affirmative, nous vous expliquons pourquoi dans cet article.

A l’heure où la complémentaire santé tend à se généraliser auprès de l’ensemble des Français salariés, il est bon de s’interroger sur le devenir des prestations de bases de l’Assurance Maladie, les auto-entrepreneurs font figure d’exception dans l’ensemble du système en place actuellement.

Les personnes en activité

Pour bien comprendre la subtilité du statut de l’auto-entrepreneur en matière de santé, il est utile d’observer le reste des professionnels en activité, salariés ou travailleurs non-salariés.

Pour les premiers, une révolution est en marche, comme nous l’abordions dans cet article, d’ici peu tous les salariés Français seront bénéficiaires d’une complémentaire santé aussi minimaliste soit-elle.

Pour les seconds, en raison de la loi Madelin que nous abordons ici, les possibilités de défiscalisation rendent le coût des produits de prévoyance, la santé incluse, moins insurmontables.

Mais les auto-entrepreneurs, bien que TNS dans la pratique profitent d’un régime microsocial qui supplante les bienfaits de la loi Madelin, pourtant la santé n’en est pas moins importante, pour certains mêmes totalement incontournable.

Les métiers

Pour se convaincre de l’importance des produits de prévoyance à destination des professionnels, il suffit d’observer un certains nombres d’éléments.

Dans un premier lieu, les accords de branches, selon vous pourquoi de nombreuses branches professionnelles ont mis en place des accords pour que les salariés qui travaillent dans ces métiers puissent profiter d’une mutuelle et de tout un système de prévoyance adapté ? La réponse est très simple, au-delà du confort que cela peut apporter et du levier social, c’est bien souvent en raison des risques majeurs de blessures, maladies ou tout autre élément qui peut conduire à l’utilisation des services de l’assurance maladie et par conséquent des complémentaires.

Le statut d’auto-entrepreneur couvre énormément de professions, mais n’oblige aucunement à la souscription de produits de prévoyance, il est déjà assez difficile de faire respecter la loi sur les assurances professionnelles obligatoires pour que le législateur ne soit pas en mesure de développer des ressources qui visent à protéger les gens d’eux-mêmes.

Les dispositifs en place

Au-delà du métier que vous réalisez, pensez-vous que la loi Madelin soit une forme de cadeau du gouvernement pour que les TNS défiscalisent un maximum ? Il serait plus sage de penser qu’en raison de ses plafonds et du fait qu’elle est déductible des bénéfices, cette mesure n’enlève qu’une part infime des revenus du gouvernement relatifs aux impôts sur les sociétés en offrant en contrepartie une réduction importante des coûts relatifs à la santé.

La logique est la même pour les salariés et la mutuelle collective qui va se généraliser.

Qui va prendre en charge vos affaires ?

Comment votre auto-entreprise va survivre dans le cas d’un arrêt maladie longue durée ? Comment allez-vous subvenir à vos besoins ?

C’est une question que tout indépendant doit se poser, malgré les cotisations auprès du RSI, les remboursements de base restent bien en deçà de vos revenus quotidiens, que ce soit pour la santé ou la prévoyance.
 Il est donc plus que nécessaire de creuser pour trouver la meilleure solution qui peut s’offrir à vous en tant qu’auto-entrepreneur et de souscrire à une offre qui non seulement sera économique mais qui aussi saura vous protéger efficacement et durablement.

Vous pouvez dès maintenant visiter le site Mutuelledesautoentrepreneurs.fr, vous y trouverez plus d’informations mais surtout un moyen simple et gratuit de comparer des offres.